Et si vous commenciez par vous taire?

« Comment? Il nous demande de nous taire dans un article destiné à améliorer nos prises de parole? C’est de la provocation ! »

Vous avez raison, ce titre est volontairement provoquant. Mais rassurez-vous, c’est pour la bonne cause. Car aujourd’hui le Key Blog est en mission, une mission essentielle, une mission que nous mènerons à bien quoi qu’il en coûte: vous aider à supprimer un parasite qui envahit nos prises de parole… Vous voyez de quoi je parle? Mais si, le fameux « heuuuuuu…. » qui revient encore et encore au milieu de nos phrases pendant que nous cherchons nos mots.

Non seulement ce fameux « heuuuuuu… » sort de notre bouche sans qu’on ne lui ait rien demandé, mais il a des effets négatifs sur nos interlocuteurs. Ils pensent (au choix): que nous ne connaissons pas notre sujet, que nous n’avons pas préparé notre intervention ou bien encore que nous sommes moins intelligent que nous ne le sommes en réalité. Bref, tous ces « heuuuuu… » ne font pas du bien à notre réputation. Mais comment les éviter? En appliquant ce principe simple: commencez par vous taire!

Généralement, le « heuuuuu… » sort de notre bouche au début d’une phrase (pendant que nous réfléchissons à la façon dont nous allons répondre à une question) ou au milieu de celle-ci (quand nous réfléchissons à la suite de la réponse). Puisqu’il n’est pas question de s’empêcher de réfléchir, prenons le problème à la racine. Si le « heuuuuu… » sort de notre bouche, c’est que celle-ci est ouverte. Et si nous la fermions? CQFD, problème résolu !

Bon, d’accord, c’est plus facile à dire qu’à faire. Il va donc nous falloir un peu d’entrainement. Ce qui va être assez facile puisque nous passons nos journées à parler (à des amis, à des collègues, à des commerçants, en famille, etc…). Le processus est le suivant: lorsqu’on vous pose une question, avant de dire quoi que ce soit, gardez votre bouche fermée. Puis commencez à répondre. Puis fermez votre bouche. Puis terminez votre réponse. Profitez de ces instants « bouche fermée » pour réfléchir à votre réponse/idée/propos. Faites le en toute circonstance. Faites le lorsqu’on vous pose une question. Faites le quand vous posez une question. Faites le quand vous intervenez dans une conversation. Faites le au restaurant. Faites le avec vos enfants. Faites le dans votre prochaine réunion. Faites le maintenant!

A force d’entrainement, cela deviendra une habitude, et les « heuuuuu… » disparaitront naturellement. Vous constaterez que cela changera complètement la façon dont vos interlocuteurs vous écouteront, et renforcera votre confiance en vous.  Deux bonnes raisons de la fermer, non?

 

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.