Arrêtez les questions à choix binaires et ouvrez enfin le dialogue.

Écrit par Keyvox

28 septembre 2020

En voiture ce matin, je suis tombé sur une interview politique. Les questions étaient toutes du même modèle : “Fallait-il…?”, “faut-il…?”, “le gouvernement devrait-il…?”. Bref, que des choix binaires, surtout quand le journaliste insiste lourdement : “Répondez ! Oui ou non.. ?”

Et si on sortait de ce schéma ?

David Marquet propose une nouvelle voie dans son dernier livre “Leadership is language”.

L’idée est de changer le type de questions et d’utiliser des “cartes de probabilité”. Explications.

Par exemple, plutôt que de demander “sommes-nous prêts à lancer ce nouveau produit dans un mois ?” (schéma oui/non), demandez “quel est votre degré de confiance dans le fait que nous soyons prêt à temps ? “.

La réponse est donnée grâce à des cartes numérotées comme suit: 1,5,20,50,80,95,99 (de pas confiant du tout à très confiant, pas de 0, pas de 100 ). On interroge ensuite les notes basses, avec des questions du type que voyez-vous qui nous échappe ? “,” qu’est-ce qui vous ferait passer de x à y ? “

 Astuce bonus: on vote d’abord et on discute après (pas l’inverse, pour éviter beaucoup de biais cognitifs).

Vous aimerez peut-être…

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.